Achoura – Un passé toujours commémoré -10 Mouharram – 27/07/2023

Qu’est-ce que l’Achoura ?

L’Achoura, jour saint musulman observé le 10 de Muharram, le premier mois du calendrier musulman (variable de date grégorienne). Le terme est dérivé du mot arabe pour le nombre dix. Le mot Muharram lui-même dérive de la racine arabe h-r-m, dont l’une des significations est « interdite » (harām). Traditionnellement, Muharram était l’un des quatre mois sacrés où les combats étaient interdit.

Il marque le jour où Hussein, le petit-fils du prophète islamique Muhammad, a été tué dans la bataille de Karbala. Hussein est l’un des Douze Imams (les 12 successeurs politiques et spirituels de Mahomet, prophète de l’Islam).

L’Achoura marque le point culminant du Souvenir de Muharram, la commémoration annuelle de la mort de Hussein, de sa famille et de ses partisans lors de la bataille de Karbala, le 10 Muharram de l’année 61 de l’hégire.

Comment fêter l’Achoura

L’Achoura est célébrée comme une fête nationale dans de nombreux pays du Moyen-Orient tels que l’Afghanistan, l’Iran, l’Irak, le Liban, le Bahreïn et le Pakistan, et de nombreuses communautés ethniques et religieuses y participent.

Les musulmans sunnites peuvent jeûner pendant cette période, comme le prophète Muhammad aurait jeûné le jour de l’Achoura.

Le jeûne le jour de Achoura était la norme dans la société islamique primitive, et le prophète Muhammad lui-même jeûnait ce jour-là. Plus tard dans sa vie, Muhammad a reçu une révélation qui l’a amené à faire des ajustements dans le calendrier islamique. Ainsi, le Ramadan, le neuvième mois, est devenu le mois du jeûne, et l’obligation de jeûner le jour de Achoura a été abandonnée.

Cependant, de nombreux musulmans sunnites et chiites commémorent ce jour spécial de différentes manières.

Chez les sunnites, Achoura est commémoré comme le jour où Allah a séparé la mer Rouge pour que Moïse (Mūsā) et ses disciples puissent échapper au pharaon.

Traditionnellement, l’Achoura reste un moment propice au recueillement et à la prière. C’est pourquoi la pratique du jeûne reste communément le rituel le plus observé.