A
Ablution (Woudhoû)

Purification rituelle de certaines parties du corps précèdant la prière. Les ablutions consistent principalement à laver trois fois le visage, la bouche et le nez (en inspirant et rejetant de l'eau), les mains jusqu'aux coudes, essuyer une fois la tête et les oreilles avec les doigts mouillés, et laver trois fois les pieds jusqu'aux chevilles, avec l'intention d'effectuer les ablutions. Ces ablutions sont nécessaires en vue de la prière ou d'exécuter un circumambulation (Tawaf) autour de la Kaaba. Elles sont recommandées notamment avant de dormir, avant de commencer les grandes ablutions (Ghousl) ou avant l'invocation de Dieu (qu'Il soit exalté).

Allah

Le mot arabe pour « dieu ». Le mot « Allah » est cité 1744 fois dans le coran.

Ayat (Ayah)

Signe. Verset du Saint-Coran. Le Coran est composé de 114 sourates, elles-mêmes décomposées en un nombre variable de versets, ou Ayat ("signe"). Le terme Ayat célèbre le caractère divin du Saint-Coran en soulignant que chaque verset du Coran est un signe adressé aux hommes.

B
Bait-oul-maqdis

"Bait" signifie littéralement "maison": la mosquée est appelée fréquement Baitoullah (la maison d'Allah). Bait-oul-Maqdis est la célébre mosquée à Jérusalem, considérée comme la troisième mosquée sacrée du monde Islamique ; la première étant Al Masjid-al-Hâram à La Mecque et la seconde étant la mosquée du Prophète (bsdl) à Médine.

Bidah (Bid’a)

Toute innovation apportée à la religion islamique après la mort du prophète Mohamed (bsdl, sur lui la bénédiction et la paix) dans la but de s'approcher d'Allah. Les innovations sont égarement et il n'existe pas de "bonne" innovation religieuse en Islam.

Bismillah

Au nom d'Allah. Invocation utilisée couramment par le croyant en débutant une activité. Cette formule rituelle rythme la vie du musulman.

Bsdl

Bénédictions et Salut de Dieu sur Lui. Invocation formulée à chaque évocation du prophète Mahomet (bsdl). Cette invocation marque le respect particulier du croyant pour le message d'Allah.

Burnous

Manteau à capuchon que portent les arabes et berbères d'Afrique du Nord.

C
Chahada

La déclaration de croyance en la singularité d'Allah et la prophétie de Mahomet ; l'un des cinq piliers de l'islam.

Charia

Les lois de l'islam dérivent du Coran et des enseignements et exemples de Mahomet (saws) qui régissent les actions spirituelles et laïques des musulmans.

Chiite

La deuxième plus grande dénomination de l'islam après l'islam sunnite. Les musulmans chiites croient que le successeur légitime de Mahomet (saws) après sa mort était son gendre Ali.

Coran

Le texte religieux central de l'islam est considéré comme la parole d'Allah révélée à Mahomet (saws).

Coran (Qur’an) 

Récitation, communication orale, message. Nom du livre sacré de l'Islam, parole d'Allah. Il rassemble sous forme de chapitres (sourates) et de versets (ayats ou "signes") les révélations faites par Dieu (à Lui la puissance et la gloire) au prophète Mahomet (sur lui la prière et la paix) par l'intermédiaire de l'ange Gabriel (Gibrîl) durant environ une vingtaine d'années (612-632 après JC).

D
Dajjal

Menteur, trompeur. Faux Messie (Al-Masîh Ad-Dajjâl) ou l'Antéchrist. Littéralement le menteur, le trompeur.

Dalal

Égarement.

Dars

 Enseignement.

Dhikr

Rappel, ensemble d'invocation, édification morale. Ce terme est parfois utilisé pour désigner le Coran et la Thorah (le pentateuque).

Dhimmi

Protégé. Membre de l'une des religions du livre (judaïsme, christianisme et islam) vivant sous la protection statutaire de la loi musulmane.

Din

Le "jugement dernier". Également "religion". Il est souvent placé en opposition avec Dounia (monde terrestre).

Dounia

Monde terrestre. L'expression française "monde d'ici bas" s'en rapproche.

E
Eid al-Adha (Eïd al-adha) : 

Fête du sacrifice. Une des deux fêtes principales de l'année musulmane, ayant lieu le 10ème jour du mois de dhou-l-hijja. L'Eïd al-Adha, également appelée Eïd el-kebir ("fête du mouton") ou encore "Tabaski" (en Afrique sub-saharienne) est la fête "du sacrifice" et rappelle le sacrifice d'Abraham cf. Coran, Sourate 37, versets 102-109). On sacrifie traditionnellement à cette occasion un mouton en souvenir de l'agneau sacrifié par Abraham. Une prière particulière de deux rakaates est célebrée dans les mosquées à cette occasion. La veille de ce jour (9 dhou-l-hijja) l'ensemble des pélerins du hajj se rassemblent dans la vallée d'Arafa (dans les environs de La Mecque) pour une journée complète de prière et de recueillement. Les musulmans du monde entier les accompagnent par un jour de jeûne.

Eid al-Fitr (Eïd ul-Fitr)

Rupture du jêune. Premier jour du mois de Shawwâl, mois qui suit le mois de Ramadan. "Fitr" veut dire littéralement arrêter le jeûne. Les musulmans effectuent un jêune (Swam ou Siyam) durant le mois de Ramadan, neuvième mois du calendrier lunaire Islamique.

F
Fitrah

Nature primordiale. Nature profonde de l'homme, tel qu'il fût créé par Dieu en Adam. Etat d'harmonie entre l'homme, la création et Dieu. L'Islam se défini comme la religion de cette norme primordiale. Selon la tradition musulmane, les enfants naissent en harmonie avec la nature profonde et c'est l'éducation qui fait d'eux des juifs, des chrétiens, etc... Les concepts du Dharma universel des hindous ou du Tao chinois correspondent à cette notion.

G
Ghousl (Ghossl)

Ablution "majeure" qui consiste en un lavage complet du corps. Cette ablution est notamment nécessaire pour le croyant en état de janâba (impureté majeure) désirant effectuer la prière, pour la femme en période de menstrues et pour toute personne qui embrasse l'Islam. A sa mort, le musulman doit être entièrement lavé.

H
Hadith

Un récit traditionnel des choses dites ou faites par Mahomet (saws) enregistré par ses disciples, couramment enseigné dans le cadre de la théologie islamique.

Hajj

Un pèlerinage effectué par les musulmans à la ville de La Mecque (La Mecque), la ville la plus sainte de l'Islam. Chaque musulman est censé faire un voyage religieux à La Mecque s'il est physiquement et financièrement capable de le faire. Le Hajj est l'un des cinq piliers de l'Islam.

Halal

Un terme décrivant quelque chose qui est licite et autorisé dans l'Islam, selon la loi islamique. Souvent utilisé pour décrire des aliments ou des boissons dont la consommation est autorisée en vertu des lois diététiques islamiques.

I
Imam

Personne ou chef religieux qui dirige les prières dans une mosquée, une autorité reconnue en théologie islamique ou une personne d'autorité au sein de la communauté. Pour les musulmans chiites, un imam (en majuscule) désigne un descendant de Mahomet.

Iqama (Iqâma)

Formule marquant le début de la prière. A cet appel, les croyants se rassemblent en rangs et se préparent à célébrer la prière. Le premier appel, appelé "adhân", est prononcé quelques minutes avant le début de la prière afin de laisser le temps au croyant de se rendre à la mosquée s'il en est proche et de faire ses ablutions. Cet appel est composé comme suit :

"  Allâhou Akbarx 2(Allah est plus grand)
Ash-hadou an lâ ilâha ill-Allâhx 1(J'atteste qu'il n'y a d'autre Dieu qu'Allah)
Ash-hadou anna Mouhammadan Rasoûl-Oullâhx 1(J'atteste que Mohammad est son envoyé)
Haiya 'alas-Salâhx 1(Venez à la prière)
Haiya 'alal-Falâhx 1(Venez au salut)
Qadaqamati-Salâhx 2(La prière est prête)
Allâhou-Akbarx 2(Allah est plus grand)
Lâ ilâha ill-Allâh" x 1(Il n'y a d'autre Dieu qu'Allah)

Isa, Issa

Jésus. Nom arabe de Jésus, fils de Marie. La tradition islamique considére Jésus (Que le salut soit sur lui) comme envoyé de Dieu et il est loué à de multiples reprises dans le Coran pour ses grandes qualités de coeur, ayant inspiré aux chrétiens la compassion. Sa conception est considérée comme miraculeuse, sa mère Marie étant vierge. La tradition islamique rejette la mort de Jésus sur la croix et lui oppose son élévation vivant auprès de Dieu, son retour étant annoncé vers la fin du monde.

Islam

Une religion monothéiste basée sur les enseignements de Mahomet (SAWS) tels que détaillés dans le Coran.

J
Janâba

Impûreté majeure. Terme désignant l'état d'une personne après un rapport conjugual, une perte de spermes, menstrues ou lochies. Avant d'effectuer la prière, une personne se trouvant en état de janaba doit se laver le corps entier (Ghousl) ou effectuer le Tayammoum, si aucune eau ne lui est disponible.
En état de Janaba, le musulman ne peut prier, tourner autour de la Kaaba, réciter ou toucher le Coran ou encore entre dans une mosquée.

Jibril

Gabriel. Nom de l'ange qui a transmis au prophète Mahomet (sur lui la prière et la paix) le message de l'Islam par la révélation du Coran.

Jihad

Effort. Ce terme désigne l'effort réalisé par le croyant sur la voie de la soumission à Dieu. Par extension, ce terme a été utilisé pour désigner le combat mené par les musulmans repoussant les assaults de leurs ennemis. Le prophète Mahomet (sur lui la prière et la paix) a cependant qualifié de "grand Jihad" l'effort intérieur mené par le croyant sur la voie de l'Islam, célèbrant ainsi le mérite de celui qui chaque jour repousse les tentations et recherche la meilleure connaissance. Par ailleurs, un Hadith atteste que le pélerinage est pour la femme équivalent au djihad.

Jinn ou Djinn

Créatures composées de feu (comme les humains fûrent créés d'argile et les anges de lumière). Comme toute race, on compte parmi ses rangs des créatures bonnes et mauvaises. Iblîs ou "Satan" (nous demandons la protection d'Allah contre Satan le maudit) est une de ces créatures.

K
Kaaba, Kaa’ba

Cube. On désigne sous ce nom la construction de forme cubique (une quinzaine de mètres de côté) au centre de la mosquée sacrée de La Mecque. La Kaa'ba représente le point de convergence de la prière de tous les musulmans. Fondée par Abraham (sur lui la prière et la paix) tel que décrit dans le Coran. Elle est le symbole suprême de l'union des musulmans dans l'unicité. Sa façade comporte une pierre noire, morceau de roche basaltique dont le diamètre est d'environ 30 cm. Contrôlée par les Banu khuza'a ; temple païen en 570 ; à la naissance de Mohamed (Bsdl), reconstruite par lui et les Mekkois en 605; Les 360 idoles dont le sanctuaire avait été peuplé à l'époque de l'ignorance fûrent détruites en janvier 630 par les musulmans.

Kafir

Celui qui nie la vérité. Terme désignant ceux qui ont rejeté le message de l'Islam après en avoir eu bonne connaissance de l'Islam authentique (ce terme ne correspond pas à ceux qui n'ont jamais eu l'occasion de le connaître véritablement ou encore ont été desinformé à son sujet).

Khimar

Foulard porté par les femmes, couvrant la tête et le visage. A ne pas confondre avec le Hijab, qui est un voile couvrant aussi le corps.

Khutba, Kotba

Prône.  Allocution précédant la prière du vendredi.

Kibla (Qibla)

Élément architectural présent dans les mosquées depuis le début du VIIIe siècle de l'ère chrétienne. Cette niche, souvent rîchement décorée, indique la direction de la prière, orientée vers la maison sacrée, la Kaaba, à La Mecque.

L
Lâ ilâha illa Allâh

Nulle divinité en dehors d'Allah. Formule célébrant l'adoration unique de Dieu dans Son unicité et Sa toute-puissance. Cette formule fait partie de l'attestation de la foi que l'on doit prononcer pour devenir musulman.

Laylat al Qadr 

Nuit du destin. Nuit où le Coran fut révélé à Mahomet (bsdl) pour la première fois, pendant le mois de ramadan de l'année 610.
Le jour précis de cette nuit n'est pas connu mais la tradition (sur la base de hadiths) la situe dans les 10 derniers jours du mois de Ramadan, dans l'une des nuits impaires (la nuit du 20 au 21 Ramadan ou celle du 22 au 23 Ramadan, etc... jusqu'à la fin du mois). La veillée de prière en ces nuits est hautement considérée par la tradition.

M
Madrasa

Le mot arabe pour un établissement d'enseignement pour tout type d'apprentissage. Souvent utilisé pour désigner une école religieuse islamique ou une école proposant des cours de théologie islamique et de droit religieux.

Makrouh

Terme de droit musulman désignant un acte indésirable, détestable, mais non répréhensible

Mihrab

Niche bâtie à l'intérieur d'une muraille d'une mosquée et orientée vers La Mecque.

Minbar

Chaire du haut de laquelle l'Imam s'adresse aux fidèles. Le premier Minbar fût celui du prophète Mahomet (sur lui la prière et la paix) qu'il construisit en l'an 7 de l'hégire, alors que les fidèles se faisaient plus nombreux. Il s'agissait d'une petite estrade comportant deux marches et un siège sur lequel le prophète pouvait s'installer et dialoguer plus aisément avec les fidèles.

Mohammed, Muhammed ou Mahomet (saws)

Le prophète arabe et fondateur de l'islam qui, dans la religion, est le dernier messager d'Allah.

Mosquée

Un lieu de prière musulman pour les adeptes de l'islam.

Moufti, mufti

Savant musulman dont les connaissances religieuses lui permettent de fournir des avis juridiques sur des situations inédites, les fatwas, à partir de son interprétation personnelle (Ijtihad).

Musulman

Personne qui croit ou pratique la religion islamique.

N
Najwa (An-nadjwa)

Au jour du jugement dernier, jour de la résurrection, conversation privée entre Allah et chacun de ses serviteurs. Ce terme désigne également une délibération secrète, une conférence ou consultation. (Coran : 58 ;V :07.13) ; ( Sahih Al Boukhâri, Vol.3 Hadith No.621).

Nisab, nisâb

Ce terme désigne la richesse minimum que doit posséder un musulman pour être susceptible de s'acquitter de la Zakât (charité obligatoire, troisième pilier de l'Islam). Cette richesse, correspondant au surplus des nécessités de la vie (logement, nourriture, habillement, transport, outils de travail, etc..) est de 80g d'or, soit une valeur d'environ 2677 € (valeur estimée en 2015). Ainsi, un musulman possédant plus que cela, ou ayant la capacité de l'épargner au moins sur l'année, s'acquitte du paiement de la Zakât.

Niyya, Niya

Intention droite qui conditionne l'authenticité de tout acte de la vie du musulman. Elle est la condition absolue de la recevabilité de la prière et est formulée explicitement avant de l'entamer.

O
Omra, Oumrah

Appelé aussi petit pélerinage, ce pélerinage à la Mecque n'a pas lieu forcément durant la période du Hajj. Ce pélerinage ne remplace pas celui du Hajj qui est obligatoire pour tout musulman ayant les moyens. Il consiste essentiellement en une circumambulation autour de la Ka'ba.

Oummah

Communauté musulmane prise dans son ensemble

P
Piliers de l’Islam

Pilier (Arkan o Arkan al Islam) ou Terme désignant les piliers de la religion islamique. La tradition les retient au nombre de cinq :
1 - L'attestation de la foi (voir chahada)
2 - La prière
3 - Le jeûne (voir siyam)
4 - l'aumône (voir zakat)
5 - Le pélerinage (voir hajj)

Prophète

Personne qui proclame la parole de Dieu et annonce les desseins divins. Le prophète s'illustre par ses qualités morales exceptionnelles. Il est le siège de manifestations du pouvoir que Dieu lui confère. Du fait du boulversement engendré par son message positif, chaque prophète envoyé à un peuple a subit la vive hostilité d'une partie de celui-ci et rassemblé des fidèles autour de lui. Le premier des prophètes de l’islam est chronologiquement Adam et le dernier est Mahomet.

  1. Adam : cité 25 fois dans le Coran ;
  2. Nouh (Noé) : cité 43 fois dans le Coran ;
  3. Idris (Enoch) : cité 2 fois dans le Coran ;
  4. Houd : cité 7 fois dans le Coran ;
  5. Salih : cité 9 fois dans le Coran ;
  6. Ibrahim (Abraham) : cité 63 fois dans le Coran ;
  7. Lout (Lot) : cité 27 fois dans le Coran ;
  8. Ismaïl (Ismaël) : cité 12 fois dans le Coran ;
  9. Al-Yas` (Elisée) : cité 2 fois dans le Coran ;
  10. Dal Kifl (Ezéchiel) : cité 2 fois dans le Coran ;
  11. Ilyes (Elie) : cité 2 fois dans le Coran ;
  12. Younous (Jonas) : cité 4 fois dans le Coran ;
  13. Ishaq (Isaac) : cité 16 fois dans le Coran ;
  14. Yacoub (Jacob) : cité 16 fois dans le Coran ;
  15. Youssouf (Joseph) : cité 26 fois dans le Coran ;
  16. Chouaib : cité 10 fois dans le Coran ;
  17. Moussa (Moïse) : cité 131 fois dans le Coran ;
  18. Haroun (Aaron) : cité 20 fois dans le Coran ;
  19. Daoud (David) : cité 16 fois dans le Coran ;
  20. Sulayman (Salomon) : cité 4 fois dans le Coran ;
  21. Ayoub (Job) : cité 4 fois dans le Coran ;
  22. Zakariya (Zacharie) : cité 6 fois dans le Coran ;
  23. Yahya (Jean) : cité 5 fois dans le Coran ;
  24. Issa (Jésus) : cité 25 fois dans le Coran ;
  25. Mohamed (Mahomet) : cité 4 fois dans le Coran.

Q
Qibla

Élément architectural présent dans les mosquées depuis le début du VIIIe siècle de l'ère chrétienne. Cette niche, souvent rîchement décorée, indique la direction de la prière, orientée vers la maison sacrée, la Kaaba, à La Mecque.

Qouraish (Quraich)

Nom de la tribu de La Mecque à laquelle appartenait le prophète Mahomet (sur lui la prière et la bénédiction de Dieu).

R
Rakat (Rakaate, Rak’a)

Unité de base de la prière islamique. Chaque prière rituelle est composé de 2 à 4 de ces Rakates. Une Rakat est la succession, à partir de la station debout :
- d'une inclinaison du buste (jusqu'a ce qu'il soit à l'horizontal, les mains solidement posées sur les genous) suivi d'un redressement, puis
- d'une prosternation (on pose le front et le nez sur le sol, les mains posées à plat de chaque côté du visage, les genous et les pieds posés eux aussi au sol) suivi d'un redressement (en restant assis), puis
- d'une nouvelle prosternation identique à la précédente et d'un redressement.
Chacune de ces stations est accompagnée de formules rituelles.

Ramadan

Le neuvième mois du calendrier islamique, durant lequel les musulmans jeûnent du lever au coucher du soleil. Elle commémore la transmission du Coran par l'archange Gabriel (Jibril en arabe) à Mahomet (saws). Ramadan n’est pas un mois sacré. On compte en islam quatre mois sacrés :

– muharram
– rajab
– dhu al-qi’da
– dhu al-hijja

Ramadan ne fait pas partie de ces mois sacrés.

Riba (Ribâ)

Usure qui prend deux formes (L'Islam rejette strictement toute forme d'usure) :
- Intérêt sur l'argent prêté (Riba Nasî'a), emprunté, ou déposé sur un compte bancaire à intérêt,
- prendre une marchandise de valeur supérieure contre une autre du même genre mais de valeur inférieure (Riba Al Fadl).

S
Salat

Le mot arabe pour la prière. Fait généralement référence à la prière rituelle effectuée cinq fois par jour à des heures précises ; le deuxième pilier de l'Islam.

Sawm, Siyam

Un mot arabe pour le jeûne ; l'acte d'abstinence totale de nourriture, de liquides et de relations sexuelles de l'aube au coucher du soleil, pendant un mois lunaire.

Saws

 Bénédiction et Salut de Dieu sur lui. Abréviation de "Sallallahu Alayi Wa Salam". Invocation formulée à chaque évocation du prophète Mahomet (saws). Cette invocation marque le respect particulier du croyant pour le message d'Allah.

Soufi

Une branche mystique de l'islam qui met l'accent sur l'abnégation comme moyen de communion avec Dieu.

Sunna

Une collection des paroles et des actes de Mahomet (saws) au cours de sa vie.

Sunnite

L'une des sections du Coran, qui sont traditionnellement classées par ordre de longueur décroissante. Le Coran contient 114 sourates.

T
Tafsir

Interprétations du Coran par des érudits islamiques ; le mot arabe pour exégèse ou commentaire.

Tawhid

La doctrine islamique centrale qui dicte qu'il n'y a pas d'autre dieu qu'Allah.

Tayammoum

Forme d'ablution sans eau que peut effectuer le musulman à défaut de disposer d'eau ou si le lavage à l'eau peut provoquer ou aggraver une maladie. Cette ablution peut remplacer le woudhou aussi bien que le ghousl sous certaines conditions. Il consiste à poser les mains sur le sable (ou une autre matière issue de la terre, par exemple une pierre) puis passer ses mains sur le visage et les mains.

U
Uléma, Ouléma, Oulama (Ulama)

Sage, érudit. Savant de la religion musulmane, souvent spécialiste du droit musulman. Indépendant de l'autorité des gouvernants, les Ulémas sont les garants du respect et de l'application des principes de l'Islam.

Usure ou riba

Usure qui prend deux formes (L'Islam rejette strictement toute forme d'usure) :
- Intérêt sur l'argent prêté (Riba Nasî'a), emprunté, ou déposé sur un compte bancaire à intérêt,
- prendre une marchandise de valeur supérieure contre une autre du même genre mais de valeur inférieure (Riba Al Fadl).

V
Verset

Phrase ou groupe de mots composant le Saint-Coran. Se dit Ayat ou Ayah en arabe. Signe. Verset du Saint-Coran. Le Coran est composé de 114 sourates, elles-mêmes décomposées en un nombre variable de versets, ou Ayat ("signe"). Le terme Ayat célèbre le caractère divin du Saint-Coran en soulignant que chaque verset du Coran est un signe adressé aux hommes.

Voile islamique

Plusieurs passages du Coran font allusion aux vêtements, et notamment au "voile", de la femme musulmane (Coran sourate XXIV, versets 31 et 60 ainsi que sourate XXXIII, verset 59). Le Coran insiste sur le principe suivant : Il est recommandé principalement aux croyantes de ne pas exposer leurs agréments (parures et atours corporels). Au sujet du vêtement, aucune description précise n'est faite dans le Coran mais seulement dans la Sunna. Le vêtement ne doit pas être serré ou transparent, ne pas attirer les regards ni ressembler aux vêtements des mécréants. voir aussi Hijab.
Les termes suivants renvoient également au voile islamique : khimar, choudar, malhafa, safsari, haik, izar, litham ou encore mal'a, niqab, abaya, tarha, bourqou, tchador(Iran), tcharchefe et bachlik (turquie), purdah (Inde) et taguelmoust (Touareg). Les tissus, la manière de le porter et la signification changent d'une région à une autre selon les traditions.

W
Wakf, Waqf

Bien de mainmorte (terrain, village, boutique, bain), assurant les revenus de fondations pieuses ou les frais de travaux d'intérêt général, remise en état des infrastructures d'une cité, par exemple.

Wasiyya, wassiya

Testament.

Witr

Impaire. Prière surérogatoire (facultative) célébrée après la prière obligatoire de ''Isha'' (célébrée deux heures après le coucher du soleil) et qui suit la prière surérogatoire appelée ''Shaf''. Cette prière comporte un nombre impaire de rakaates (par exemple 1, 3, 5, ...).

Y
Yakîne, Yaqine

Foi absolue, profonde.

Yawma Ouddine

Jour du jugement dernier. Résurrection.

Z
Zakat

Donner des aumônes ou des contributions à des œuvres caritatives en tant qu'acte d'adoration, généralement environ 2,5 % de la richesse annuelle d'une personne, principalement au profit des pauvres et des nécessiteux. L'un des cinq piliers de l'Islam.

Zakât el-Mâl

Aumône légale obligatoire pour tout musulman disposant d'une richesse minimale (appelée Nisâb). Troisième pilier de l'Islam, cette aumône s'applique au patrimoine du croyant et est acquittée par lui de manière annuelle sans contrainte de date ni de destination (elle est destinée en tout premier lieu aux pauvres et aux nécessiteux).

Zakât ul-Fitr

Aumône obligatoire versée à la fin du mois de Ramadan, avant la prière de l'Eid-el-fitr célèbrant la fin du mois de jeûne et qui consiste en un repas offert à un nécessiteux.

Zam Zam, Zamzam

Puit foré à proximité de la Kaaba par le grand-père de Mahomet (bsdl), 'Abd al-Muttalib.

Zandaqah

Athéisme.

Zikr (Dhikr)

Rappel, ensemble d'invocation, édification morale. Ce terme est parfois utilisé pour désigner le Coran et la Thorah (le pentateuque).

Newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion

En vous inscrivant à la newsletter, vous consentez à ce que l'Association des Musulmans d'Angers, collecte vos données afin de vous envoyer des informations par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.